LEGALEX Namur

Avocat. C’est bien comme métier, avocat, non ?

Bof. Pas toujours. Parfois, les avocats ont une furieuse envie d’étrangler leurs clients …

Mr X envoie un mail à 10h30 à son avocat pour lui demander la copie d’un document. A 10h55, il renvoie un second mail : « Toujours pas de réponse. C’est normal ? ». Ben ouais, c’est normal. Les avocats éprouvent quelques difficultés, parfois, pour répondre instantanément à tous les mails, courriers, coups de téléphone qu’ils reçoivent tous les jours. Et vous savez quoi ? Parfois, aussi, ils sont en consultation ou, miracle, ils vont aux audiences … Incroyable, non ?

Mr Y envoie son dossier au cabinet le mercredi. Le jeudi, l’avocat dicte un courrier pour en accuser réception. Le vendredi, l’avocat en prend connaissance. C’est un gros dossier. Cela lui a pris pratiquement deux heures pour l’analyser. Il dicte un courrier pour donner son avis sur les chances de succès d’une procédure en justice. Le courrier (4 pages) est dactylographié le lundi en fin de journée. Il est relu par l’avocat le lendemain matin et envoyé au client dans la journée. Dans l’intervalle, le client a téléphoné trois fois au cabinet le lundi matin. La secrétaire lui a gentiment répondu, chaque fois, que le dossier avait bien été réceptionné et qu’un courrier a été dicté à son attention. Elle précise qu’elle va bientôt y arriver et qu’il le recevra dans les prochaines heures. Le mardi matin, le client envoie à son avocat un courrier intitulé : « Dernier rappel avant la fin de votre mandat ! ». Zut alors, je n’avais pas compris que c’était le dossier le plus prioritaire de la vie et que le Monde s’arrête quand le client m’écrit un courrier auquel je dois répondre immédiatement en laissant tomber tout le reste !

Mesdames et Messieurs les clients, vous ne croyez pas que vous exagérez un peu ?

Quand vous envoyez un courrier à votre avocat, cela ne vous vient-il pas à l’idée que, de temps en temps, celui-ci travaille dans d’autres dossiers que le vôtre ? Si vous ne recevez pas de réponse dans l’heure, ne croyez-vous pas que cela peut s’expliquer par le fait que votre avocat est un tout petit peu occupé (sans doute regarde-t-il un truc à la télé) ? Vous pouvez téléphoner trois fois sur la journée ou lui envoyer deux rappels par mail … il ne sera pas moins occupé pour autant.

Bref, s’il vous plaît, faites un tout petit effort pour comprendre que si votre dossier est le plus important de la Terre à vos yeux, c’est le cas aussi pour tous les autres clients. Votre dossier n’est, à vrai dire, ni plus, ni moins important que celui de votre voisin.

Par contre, il arrive – je sais, c’est difficile à supporter – qu’une autre dossier que le vôtre puisse être prioritaire ou plus urgent, tout simplement. Oui, j’ai bien compris, parce que vous me l’avez déjà dit quelques fois, que vous vous en foutiez complètement des autres dossiers. Mais moi pas. Et quand j’ai un délai à respecter, je le respecte, quitte à subir les foudres de votre insatisfaction parce que je n’ai pas tout arrêté pour vous. Ceci dit, promis, la prochaine fois que je reçois quelqu’un en consultation, je le mettrai à la porte en plein milieu de celle-ci pour pouvoir vous répondre instantanément.

Pour le reste, au cas où, je connais quelqu’un qui aide les gens à comprendre que leur ego n’est pas toujours leur meilleur ami et que vous n’êtes pas – si, si, je vous assure – le centre du Monde … Intéressé(e) ?

PS : S’il vous plaît, ne vous sentez pas obligés non plus d’alimenter la rubrique … Une semaine après la publication de l’article, je reçois de la part d’un client un mail, un dimanche, avec une importance « haute » … pour me demander simplement si j’ai des nouvelles. Le lundi matin à 10h00, il téléphone au secrétariat, très mécontent, parce que l’on ne lui a pas encore répondu. Je comprends, c’est scandaleux, un avocat qui ne réponds pas immédiatement à ses mails le dimanche (et pourtant, même le dimanche, je travaille …) et qui ose dormir la nuit au lieu de travailler dans son dossier (par contre, non, en effet, je ne travaille pas la nuit).

PS 2 : Ce n’est pas fini ! Le même jour, un client téléphone à 10h30 pour nous demander quand nous allons répondre à son mail … Nous vérifions … Il a été envoyé à 10h01 … Et le plus drôle, c’est que j’y ai répondu à 10h29 … La prochaine fois, j’essaierai de répondre avant de recevoir la question …

Les gens, s’il vous plaît, allez vous faire soigner !

avocat

Les commentaires pour cette page sont clôturés.