LEGALEX Namur

La garde alternée n’est plus la règle … si le juge décide qu’il ne veut pas appliquer la loi.

L’article 374 du Code civil impose l’obligation pour le juge de privilégier la possibilité de pourvoir à un hébergement alterné des enfants :

« Lorsque les parents ne vivent pas ensemble et qu’ils saisissent le tribunal de leur litige, l’accord relatif à l’hébergement des enfants est homologué par le tribunal, sauf s’il est manifestement contraire […]

Lorsque les juges ne se rendent pas compte de l’absurdité de leurs jugements …

On sait que beaucoup de gens n’ont plus confiance en la Justice.

Ils trouvent souvent que les juges sont déconnectés du sens des réalités et qu’ils devraient redescendre de leur piédestal pour revenir un peu sur Terre, parmi les justiciables.

Il est vrai que le langage juridique est compliqué, hermétique et, le plus souvent, incompréhensible […]

Un changement d’école imposé à un enfant de 10 ans est un aléa de la vie auquel il doit s’adapter …

Un nouveau cas d’école, c’est le cas de l’écrire, pour illustrer le Palais de l’Injustice qui ne cesse de prendre de l’importance …

Mr X et Mme Y ont vécu pendant près de 15 ans en concubinage. Ils ont un enfant de 10 ans.

Cet enfant va depuis toujours à l’école Z, près de […]

Et si on suicidait tout de suite la gamine ?

Un nouveau cas pour illustrer le Palais de l’Injustice …

Plantons le décor. Une jeune fille de 16 ans, anorexique, tiraillée entre ses parents.

Pour de bonnes ou de mauvaises raisons, « l’enfant » ne veut plus aller chez son papa.

Entendue par le juge, elle explique qu’elle se sent mieux chez sa maman, que […]

Une pension alimentaire injuste …

Nous poursuivons l’exposé des affaires dignes de figurer dans notre Palais de l’Injustice …

Monsieur X est pilote de ligne. Il travaille pour une grande compagnie aérienne. Il est marié à Madame Y qui est hôtesse de l’air pour une autre compagnie aérienne. Ils ont quatre enfants.

Le couple décide de se séparer. Le juge […]

Lorsque le juge sanctionne la seule partie qui n’a rien à se reprocher …

Monsieur T et Madame C achètent une maison en 2003.

Le notaire chargé de la vente interroge, comme il se doit, la Commune afin de connaître le statut urbanistique du bien. Il lui est répondu que tout est ordre …

Le vendeur, quant à lui, certifie dans l’acte d’achat que le bien est exempt […]